Le mot du président : la médiation face au Covid-19

Comme toutes les activités au service du public, la médiation est très fortement impactée par la crise sanitaire.

D’abord parce que les médiateurs et leurs équipes sont comme la grande majorité d’entre vous confinés à leurs domiciles, les locaux professionnels n’étant d’ailleurs parfois plus accessibles,

En raison aussi de la nature même de la médiation pratiquée par les membres du Club, qu’elle soit institutionnelle ou de consommation. Celle-ci  repose en effet sur de multiples échanges, entre le requérant et le médiateur, entre le médiateur et l’organisme mis en cause, entre le médiateur et son équipe … Ce dialogue, ces contacts directs ne sauraient être parfaitement remplacés par des substituts électroniques.

Nos procédures et tout particulièrement nos délais de traitement de vos dossiers vont donc sans aucun doute être affectés, surtout si la période de confinement devait se prolonger.  Les conséquences des mesures prises, – annulations, fermetures, impossibilité d’accomplir certaines démarches -, sont de plus susceptibles de générer des flux de demandes spécifiques et supplémentaires, sans que leur ampleur puisse aujourd’hui être évaluée.

Certes, nous nous efforçons de remédier à cette situation en adaptant nos organisations, en développant le télétravail et en renforçant nos solutions informatiques. Pour autant ces évolutions ne peuvent porter leurs fruits de manière immédiate et elles ne permettront sans doute de pallier qu’une partie seulement des difficultés auxquelles nous sommes confrontés.

Nous en appelons donc à votre compréhension en cette période, que vous ayez déjà saisi un médiateur ou que vous vous apprêtiez à le faire. Soyez certain de notre total engagement pour continuer à vous garantir malgré les obstacles rencontrés une médiation de qualité.